La livraison est GRATUITE en Europe dès 50€ d'achats.

Petite histoire du t-shirt de 1904 à 1960

Petite histoire du t-shirt de 1904 à 1960

Le t-shirt est sans doute le vêtement extérieur le plus populaire au monde. Venant dans une gamme de styles, de couleurs et de tailles, il y a littéralement un t-shirt pour tout le monde. Mais d'où vient ce vêtement emblématique et comment est-il devenu si populaire ?

 

Le t-shirt, un sous-vêtement de célibataire

L'origine de ce que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de t-shirt fait l'objet d'une certaine controverse. Un certain consensus semble se dégager pour faire remonter la naissance du t-shirt à 1904, lorsque la Cooper Underwear Company a commencé à commercialiser des "sous-vêtements de célibataire (homme)" avec un slogan qui se lit simplement : "Pas d'épingles - pas de boutons - pas d'aiguille - pas de fil"

 

La publicité jouait sur le fait que le t-shirt se composait d'une seule pièce de tissu sans boutons, ce qui signifie qu'il serait plus durable que son homologue boutonné, avec moins d'entretien.

 

Le t-shirt et l'armée

Le t-shirt entre dans l'US Navy

Pourquoi est-ce important pour l'histoire du t-shirt ? Parce que très peu de temps après la parution de cette publicité (environ un an), l'US Navy, qui employait de nombreux jeunes célibataires ayant des compétences limitées en couture, a officiellement intégré le t-shirt blanc sans boutons dans son uniforme.

 US Navy

Selon le Uniform Regulations of the United States Navy de 1905, le t-shirt en coton était « une chemise qui devait être portée sous le reste de l'uniforme du marin ». Cela ne veut pas dire qu'il n'y avait pas d'exceptions ; selon le règlement, les marins étaient autorisés à porter uniquement t-shirt en coton léger par temps chaud, à la discrétion de leur commandant. De même les marins travaillant dans la salle des machines pouvaient se fabriquer un t-shirt de fortune pour se mettre à l'aise, si tel était leur désir.

 

Le t-shirt pour les tranchées 

Le t-shirt a attiré l'attention de l'armée américaine quelques années plus tard, pendant la Première Guerre mondiale, avec les t-shirts bientôt portés par des dizaines de milliers de soldats de l'armée, dont beaucoup ont emporté la mode avec eux.

 

Peu après la fin de la Première Guerre mondiale, en 1920, l'auteur F.Scott Fitzgerald est devenu la première personne connue à utiliser le mot "t-shirt" dans son roman This Side of Paradise comme l'un des objets que le personnage principal apporte à l'université.

 

Le t-shirt entre à l'université

Une très légère modification du design des premiers t-shirts est apparue à l'université, l'invention du t-shirt à col ras du cou. Ils ont été fabriqués en 1932 par Jockey International Inc. à la demande de l'Université de Californie du Sud, qui voulait un vêtement léger et absorbant que ses joueurs de football pouvaient porter sous leurs maillots pour éviter que leurs protections ne frottent et ne les irritent. Le t-shirt de style qui en a résulté a connu un énorme succès auprès de l'équipe et les étudiants ont rapidement commencé à le porter en grand nombre.

 

Au début de la Seconde Guerre mondiale, le t-shirt "moderne" était devenu courant dans les écoles secondaires et les universités américaines, même s'il n'était pas encore omniprésent et qu'il n’était pas encore couramment porté par les adultes, du moins comme t-shirt (il y avait de nombreuses exceptions, bien sûr, surtout chez les travailleurs dans les environnements chauds, comme les agriculteurs).

 

La dernière poussée en faveur de l'acceptation du t-shirt comme vêtement d'extérieur a commencé à la fin de la Seconde Guerre mondiale, lorsque les soldats qui rentraient chez eux ont commencé à les intégrer dans leur garde-robe décontractée, un peu comme ils l'avaient fait pendant la guerre.

 

Marlon Brando, James Dean et le t-shirt blanc

Marlon Brando t-shirt

Cependant, ce n'est que dans les années 1950 que le t-shirt a obtenu le statut de vêtement d'extérieur autonome, en grande partie grâce à Marlon Brando. Dans Un tramway nommé Désir de 1951, Marlon Brando, trempé de sueur, revient d'une séance de bowling, enlève son t-shirt blanc collant et se change en en mettant un nouveau. C'est ainsi que le t-shirt venait de connaitre son premier moment iconique. En 1955 James Dean prend le relais dans La fureur de vivre. Le t-shirt n'était plus seulement un vêtement. Il faisait maintenant partie de la culture, symbole de la rébellion de la jeunesse.

 

Le t-shirt blanc classique de Brando et Dean ne s'est jamais démodé et a connu un grand succès dans les années 70 et 80.

 

Une nouvelle ère approche avec le t-shirt imprimé

Cependant, à l'aube des années 60 et alors que la sérigraphie (procédé d’imprimerie sur toile) devenait plus avancée, les gens virent dans le t-shirt une toile blanche, une autre aventure allait commencer...

t-shirts DLAM


Partager ce message